L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2021 Année internationale des fruits et des légumes.

La FAO est l’organisme chef de file de cette manifestation, en collaboration avec d’autres organisations et organes compétents du système des Nations Unies.

Cette Année internationale des fruits et des légumes offre une occasion exceptionnelle de sensibiliser le public au rôle important des fruits et des légumes dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaines, ainsi que dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.



Tirer parti des bienfaits des fruits et des légumes


Les fruits et les légumes recèlent de multiples bienfaits pour la santé, comme le renforcement du système immunitaire, qui sont essentiels pour lutter contre la malnutrition sous toutes ses formes et pour la prévention globale des maladies non transmissibles.


Vivre d’une alimentation diversifiée


Les fruits et les légumes doivent être consommés quotidiennement en quantité suffisante dans le cadre d’une alimentation diversifiée et saine.


Respecter la nourriture de la ferme à l’assiette


Les fruits et les légumes étant hautement périssables, le maintien de leur qualité et de leur sécurité sanitaire requiert une attention particulière, et passe par un traitement et une manutention appropriés tout au long de la chaîne d’approvisionnement, de la production à la consommation, dans le but de minimiser les pertes et gaspillages.


Innover, cultiver, réduire les pertes et gaspillages alimentaires


L’innovation et le recours à des technologies et des infrastructures améliorées sont déterminants pour accroître l’efficience et la productivité des chaînes d’approvisionnement en fruits et légumes afin de réduire les pertes et gaspillages.


Favoriser la durabilité


Des chaînes de valeur durables et inclusives peuvent contribuer à accroître la production et à améliorer la disponibilité, la sécurité sanitaire et l’accessibilité financière des fruits et des légumes ainsi que l’accès équitable à ceux-ci, favorisant ainsi la durabilité économique, sociale et environnementale.


Cultiver la prospérité


La culture des fruits et des légumes peut contribuer à une meilleure qualité de vie pour les agriculteurs familiaux et leurs communautés. Elle engendre des revenus, crée des moyens d’existence, améliore la sécurité alimentaire et la nutrition, et renforce la résilience grâce à la gestion durable des ressources locales et à la promotion de l’agrobiodiversité.


En savoir plus : http://www.fao.org/fruits-vegetables-2021/fr/