Pour consommer en toute connaissance de cause ….

Lancée en juillet 2015, l’application mobile Oulah ! signale les produits défectueux et centralise de façon claire tous les rappels de produits. Une nouvelle application mobile d’information plus que jamais conçue pour le consommateur d’aujourd’hui !

Comment ca marche ?

Oulah ! centralise de façon claire et lisible tous les produits signalés défectueux et rappelés par les enseignes. Le consommateur reçoit via cette application une notification sur son téléphone et peut vérifier si le produit a été acheté ou consommé au sein de son foyer. La vérification est rapide : l’utilisateur se connecte et trouve une photo du produit rappelé, sa marque, le code barre et le problème constaté. Du pâté en croute contaminé par la Listeria, à la guirlande lumineuse qui peut provoquer un choc électrique avec départ de feu, tout est précisé ….

Une application qui semble indispensable aux vues de l’actualité

Entre les “sagas sanitaires” telles que celles de la viande de Cheval, du Bisphénol A, les différentes épidémies bovines et aviaires, les interdictions pharmaceutiques soudaines ou mieux encore, les failles techniques dont « les moteurs pollueurs » de certains constructeurs, le consommateur se sent de plus en plus trompé, voire perdu.

Il a besoin d’informations et doit pouvoir trouver facilement la liste de ces produits mis sur le marché, puis rappelés pour des raisons parfois troublantes…

C’est ce que propose l’application mobile Oulah !, une nouvelle alternative pour  rester informé sur les produits signalés comme défectueux ou dangereux.

70 produits signalés par mois !

C’est en parcourant la liste de ces produits rappelés qu’on comprend l’utilité de cette application. A priori, on pourrait croire que seules trois voitures allemandes et quatre paquets de lasagnes surgelés sont concernés mais la réalité est bien différente.

En moyenne, c’est une quinzaine de produits qui sont signalés et rappelés par semaine… 70 par mois !  Et on ne parle que du marché français… Les causes de ces rappels sont parfois anecdotiques mais la plupart du temps elles font peur !

Présence de morceaux de verre dans une tapenade, une poupée de petite fille fabriquée avec des matériaux potentiellement cancérigènes, des chaudières qui dégagent des gaz brûlés … Bref la liste est longue !

Oulah ! peut être perçu comme un simple service mais, pourrait devenir d’utilité publique et économique, une fois intégré aux nouvelles habitudes de consommation des Français.

La presse en parle

Nous contacter

Oulah !
Franck Valayer
16 boulevard François Grosso
06000 Nice
France