On estime que l’année dernière jusqu’à 50% de la production alimentaire mondiale, a été perdue ou jetée, selon la Food and Agriculture Organization (FAO), relevant de l’autorité de l’ONU, chargée de veiller, avec précaution, au grain. La France, touchée fortement par le gaspillage alimentaire, est loin d’être un modèle vertueux, et nous gagnerions tous à nous responsabiliser. Du producteur jusqu’au consommateur, tous les maillons de l’agroalimentaire, dédié à notre nutrition, devraient revoir leurs copies et en rendre une toute neuve.

Des solutions ad hoc existent. Ainsi, l’innovation du moment nous vient d’Allemagne, étant encore plus que la France, un « gros », pour ne pas dire « énorme » gaspilleur alimentaire (4 à 5 fois plus que nous, ce qui n’est pas rien !). Une idée, a ainsi germé, totalement inédite, et vu le jour chez nos voisins d’outre-Rhin, avec un outil high-tech, très bien développé, au côté quelque peu ludique, mais surtout fiable et utile, avec l’emploi de diodes, ou puces électroniques, dans l’échéance la plus brève qui soit.

(Source sixactualites.fr)

Lire la suite