Les chercheurs de l’Inserm suggèrent aux médecins de continuer le traitement au baclofène mais de mettre leurs patients sous ventilation assistée…

Suffocations, ronflements et même apnée. Le baclofène, relaxant musculaire dont l’efficacité est reconnue dans le traitement de l’ alcoolisme, perturberait largement le sommeil des patients.

Dans une étude publiée ce mardi, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) pointe ces nouveaux effets non-désirés qui viennent allonger une liste de troubles secondaires bien remplie et sur lesquels les experts de la santé s’interrogent déjà.

Problèmes de mémoire, baisse de la libido, tendance à la somnolence
Car si la nuit, le baclofène favoriserait suffocations et ronflements, la journée, il serait l’origine d’éventuels problèmes de mémoire ou de concentration, d’une baisse de la libido, ou encore d’une tendance à la somnolence ou à l’irritabilité.
Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs du CHU d’Angers (Maine-et-Loire) ont observé de près les caractéristiques du sommeil de quatre hommes sous baclofène.

(Source 20minutes.fr)

Lire la suite