rappel-produit-blog


La justice se prononcera le 4 octobre dans l’affaire des boulangers de Liomer (Somme), accusés de faire passer pour bio leur pain qui n’a pas reçu le label Agriculture biologique (AB) – puisqu’ils ne l’ont pas demandé – (lire nos éditions des 6 et 7 septembre). L’occasion de mettre en lumière deux produits naturels, qui entrent dans la composition du pain, et qui ne sont pas non plus officiellement bio.

C’est en discutant avec Alain et Françoise Bourgeois, les boulangers de Liomer, de la composition de leur pain fait avec de la farine bio, qu’on a appris que ni le sel, ni l’eau, ne pouvaient être vendus sous le label « Agriculture biologique ». La raison est simple. « Ni le sel, ni l’eau ne sont considérés comme des produits agricoles », annonce Alain Bourgeois. Ne s’agissant pas d’ingrédients agricoles, ils ne peuvent bénéficier du label « agriculture biologique », ainsi que le confirme le site internet du ministère de l’Économie.
En revanche, le sel est bien un produit naturel. Il peut bénéficier de la mention « Nature et progrès », du nom de cette association à l’origine de l’harmonisation, au plan mondial, en 1972, des règles de l’agriculture biologique, comme l’expliquait l’agronome Jacques Caplat au Courrier picard (notre édition du 6 septembre). Une mention dont bénéficie le couple Bourgeois pour son pain à la farine bio… mais une mention pas reconnue par l’Union européenne.
Certes, on trouve du sel dans les magasins spécialisés en produits bio, mais si l’emballage porte le label AB, c’est qu’il y a tromperie. Seules exceptions, les sels aux herbes et légumes bio, qui portent donc le label pour la partie agricole du produit…

(Source courrier-picard.fr)

Lire la suite