Le ministère de l’agriculture a publié le 26 mars 2019 sur son site Internet un « communiqué de la société LHT 18220 Les Aix d’Angillon » :

La Société LHT informe les consommateurs qu’une analyse établit la présence de Escherichia coli O26 dans un lot de fromages « Crottin de Chavignol ». 

Par mesure de précaution, il est procédé au rappel du lot suspect :

• Nom : « Crottin de Chavignol »
• Type de conditionnement : rayon libre-service (1 x 60 g et 2 x 60 g)
• Date de commercialisation : du 21/02/2019 au 26/03/2019
• Estampille sanitaire : FR 18.194.050 CE 

Voir le communiqué pour les distributeurs et les numéros de lots …

Après la Belgique et le Luxembourg

Il est aussi indiqué que « Les fromages ont été commercialisés sur tout le territoire national dans différentes enseignes. ».

Pas tout à fait exact, si l’on réfère à la notification au RASFF de l’UE par la Belgique le 22 mars 2019, référence 2019.1100, présence de Escherichia coli producteurs de shigatoxines (O26, stx+, eae+ dans 25g) dans du fromage de chèvre au lait cru (Crottin de Chavignol) de France. L’avis de rappel en Belgique a été diffusé le 22 mars 2019 et au Luxembourg le 22 mars 2019, mais aussi le 25 mars et dans un autre supermarché le 26 mars …

Trois pays frontaliers ont eu la même information mais la réaction en France ne s’est faite avec la même célérité, y a-t-il eu un souci de traçabilité, de communication, etc. nos ne le saurons probablement jamais …

Le communiqué indique également « À la date de publication de ce communiqué, aucun cas de malade lié à la consommation d’un fromage du lot rappelé n’a été rapporté. »

Recommandations aux consommateurs

L’ensemble des produits a été retiré de la commercialisation. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de rappel. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter à leur point de vente ou de les détruire. En cas de doute, il est conseillé de se rapprocher du magasin d’achat afin de vérifier si les produits détenus sont concernés par cette alerte.

Les Escherichia coli O26:H11 peuvent entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères chez les jeunes enfants.

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant. En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

D’une façon générale, il est rappelé que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants ; il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.

2019

Il s’agit du sixième fromage de France, depuis le début de l’année 2019, qui a fait l’objet d’une notification  au RASFF de l’UE pour cause de présence de Escherichia coli producteurs de shigatoxines.

Selon le site Oulah, cinq fromages ont été rappelés en France depuis le début de l’année pour cause de présence de Escherichia coli producteurs de shigatoxines.

Rappelons enfin qu’en juillet 2014, il y avait eu un rappel de crottins de Chavignol pour cause de Escherichia coli O26:H11.


par Albert Amgar*

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d’une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n’exerce plus aujourd’hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments.