Le 24 janvier 2019, la DGCCRF rapportait :

Avis de rappel de produits de nutrition infantile de la marque Modilac pour une suspicion d’infection à Salmonella poona

Le 25 janvier 2019, la DGCCRF rapportait :

Avis de rappel de produits de nutrition infantile de marque PICOTAR pour suspicion d’infection à Salmonella poona

Dans ce dernier communiqué, il était indiqué ce qui suit,

La DGCCRF procède à la vérification d’effectivité des mesures de rappel et à l’information de ses homologues européens et étrangers, au moyen du réseau RASFF. Les investigations menées par la DGCCRF se poursuivent, en lien avec les autorités espagnoles, afin d’obtenir tout élément utile, en particulier relatifs à la traçabilité des fabrications de l’usine concernée.

Toujours pas de communication ou d’information au RASFF* à ce jour mais voilà que le 1er février 2019, l’AFSCA informe ainsi les consommateurs belges, soit près de 6 jours après les avis de rappels en France :

L’AFSCA informe et demande aux parents ayant acheté des produits de nutrition infantile des marques Modilac et Picot AR, vendus en France et en ligne, de ne plus les donner à consommer à leurs enfants.

L’AFSCA a été informée de la présence de deux bébés malades en Belgique qui avaient, entre autres, consommé des produits de nutrition infantile achetés en France de la marque Modilac, quelques heures avant l’apparition des symptômes.

Suite à notre enquête, il est apparu que la consommation de produits de nutrition infantile de la marque Modilac était la cause des symptômes d’un des deux enfants malades. Le 24 janvier, en France, plusieurs produits de nutrition infantile des marques Modilac et Picot AR ont fait l’objet d’un rappel car ces produits vendus sur le marché français pouvaient être contaminés par la bactérie Salmonella poona. Les produits concernés ne sont pas distribués sur le marché belge. Ils sont distribués en France exclusivement en pharmacies et via plusieurs associations caritatives, ou commercialisés sur des sites de vente en ligne.

Par mesure de précaution, l’Agence alimentaire souhaite informer les consommateurs belges qui auraient achetés en France ou via un site en ligne les produits concernés par ce rappel (source : DG de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes).

Plus d’informations sur les produits concernés :
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/rappel-produits-nutrition-infantile-marque-modilac-en-raison-dune-suspicion-dinfection-a
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/avis-rappel-produits-nutrition-infantile-marque-picot-ar-0

L’AFSCA demande aux parents qui ont acheté ces produits en France ou via la vente en ligne de ne plus les utiliser. Dans tous les cas, si un enfant présente des symptômes de toxi-infection alimentaire (diarrhée éventuellement accompagnée de fièvre, vomissements, maux de tête et/ou douleurs abdominales), les parents sont invités à contacter un médecin dans les meilleurs délais.

L’AFSCA a pris contact avec les autorités sanitaires françaises et les administrations concernées pour, ensemble, suivre la situation de près.

L’AFSCA communique activement sur les rappels de produits via la presse nationale, son site internet, ses bulletins d’information et ses médiaux sociaux. Ces rappels de produits concernent des produits vendus sur le marché belge.

L’AFSCA insiste régulièrement sur le fait que les consommateurs doivent être conscients que les achats en ligne à l’étranger ne sont pas toujours sûrs (par exemple, des produits non conformes fabriqués dans un pays tiers et livrés directement aux consommateurs).
Pour les produits achetés à l’étranger, tant dans les magasins que via des sites internet étrangers (vente en ligne), nous conseillons aux consommateurs de s’informer des risques éventuels en consultant les sites internet des autorités sanitaires étrangères.

* (NDLR  le RASSF est le système d’alerte rapide européen pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux + infos sur https://ec.europa.eu/food/safety/rasff_en)

 


par Albert Amgar*

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d’une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n’exerce plus aujourd’hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments.