La consommation de lait liquide a encore reculé en 2015 en France. Elle est désormais de 51 litres par personne et par an.

Les Français boivent de moins en moins de lait. Une tendance qui ne va pas sans poser quelques questions sur l’avenir des 63.000 élevages laitiers nationaux, pour beaucoup de taille moyenne et familiaux. A 51 litres par personne par an, la consommation de lait a encore reculé de 2,5 % en 2015, selon Syndilait, l’organisation qui regroupe la majorité des entreprises du secteur. Pour celle-ci, il ne fait pas de doute que « le déclin du petit déjeuner » couplé à « la hausse incessante des importations » en est largement responsable.
Noyés dans une vague de surproduction laitière, les pays européens se livrent une guerre des prix qui alimente naturellement les importations. A cela s’ajoutent toutes sortes d’idées plus ou moins bien fondées sur la non-digestibilité du lait ou les phénomènes d’intolérance, qui somme toute concernent moins d’un Français sur dix, selon Syndilait.

(Source lesechos.fr)

Lire la suite