Une étude montrerait que les personnes qui prennent du paracétamol seraient moins empathiques face à des situations douloureuses.

Le paracétamol est la molécule la plus vendue en pharmacie. Les Français en ont consommé plus de 500 millions de boîtes en 2013 selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm).

Mais ce médicament n’aurait pas simplement un effet anti-douleur. Plusieurs études ont démontré un effet secondaire sur les sentiments des patients. Ceux qui prennent du paracétamol, dans des doses normales, auraient moins d’empathie, selon plusieurs études médicales reprises notamment par Sciences et Avenir.

Deux études de 2013 et 2015 montraient déjà que les patients qui consommaient du paracétamol ressentaient moins de sentiments positifs devant celles les plus gaies, et moins de sentiments négatifs face aux photos les plus tristes.

(Source SudOuest.fr)

Lire la suite