On sait depuis longtemps que la viande est une source alimentaire essentielle de fer mais depuis quelques jours il semblerait même qu’elle soit un peu trop riche en fer pour les consommateurs. Retour sur un rappel de produit qui a tendance à se répéter.


Dans un article mis à jour le 23 février 2016, la revue 60 millions de consommateurs rapporte « des rappels de produits à vous couper l’appétit ».


Voilà ce qui s’appelle tomber sur un os. Ou plutôt sur un fil de fer. Ce jour d’octobre 2015, à l’usine Elivia de Vitry-le-François (Marne), l’équipe chargée du contrôle qualité analyse un échantillon de merguez sorti des chaînes. Elle y découvre des filaments métalliques d’un dixième de millimètre de diamètre. Une découverte plutôt ennuyeuse…


Dans les jours qui suivent, ce spécialiste de la viande transformée doit organiser en urgence le rappel de 980 kg de merguez, commercialisées en supermarché sous différentes marques


Il faut dire qu’à l’époque la société Elivia avait fait fort et le blog avait rapporté un « Quatrième rappel en un mois de merguez pour cause de présence potentielle de filaments métalliques ».
Enfin, c’est du passé … mais ne dit-on pas que « l’histoire n’est qu’un éternel recommencement ? »


En effet, ces jours derniers, il y a eu un important rappel de viandes et de steaks hachées de bœuf pour cause de « d’un petit fragment de filament métallique de l’épaisseur d’un cheveu dans quelques barquettes. ». De nombreux distributeurs dont publié des communiqués de rappels, CarrefourAuchanMagasins UCasino et Lidl.


La revue 60 millions de consommateurs nous apporte quelques précisions :


D’après la société, à l’origine de l’alerte, quelques steaks hachés commercialisés entre le 17 et le 19 juin sont susceptibles de contenir des filaments métalliques de l’épaisseur d’un cheveu. Ce sont en tout près de six tonnes de viande qui sont rappelées.


« Un petit fragment de filament métallique de l’épaisseur d’un cheveu dans quelques barquettes » et au total ce sont six tonnes de viande qui sont rappelées … au nom du principe de précaution …



Dans une autre affaire, totalement distincte, en 2020, une vingtaine de parents avaient retrouvé des larves dans du lait infantile Gallia, et il n’y a jamais eu de rappel du lait infantile, deux poids, deux mesures pourrait-on dire …


Pour les viandes et steaks hachés, « L’anomalie a été mise en évidence lors d’un contrôle interne sur une ligne de production de l’usine de Vitry-le-François, dans la Marne. »


« Nous avons immédiatement recherché les causes et avons identifié une courroie abîmée sur une ligne de convoyage que nous avons immédiatement remplacée », nous précise Elivia.


La société ajoute que, dans l’hypothèse où des filaments métalliques auraient effectivement contaminé la nourriture, leurs faibles longueur et diamètre les auraient rendus indétectables par les détecteurs de métaux présents sur la chaîne de production.


Ce qui pose à nouveau le rôle de ces détecteurs de métaux comme contrôle final en lieu et place d’une maintenance préventive … bis repetita … une prise de conscience sérieuse dans cette entreprise doit avoir lieu, car elle ne peut pas se permettre des incidents de type … tous les cinq ans …



On notera aussi le rappel au Luxembourg le 19 juin 2020 de viande hachée Auchan … et la notification au RASFF de l’UE par la France n’est intervenue que le 22 juin 2020, tout va bien …


par Albert Amgar*
* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d’une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n’exerce plus aujourd’hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des info

Food photo created by mrsiraphol – www.freepik.com