Nos autorités sont soucieuses du fait que le ‘système sanitaire’ mis en place a bien fonctionné, mais comme nous allons le voir, il y a, ici et là, quelques retards à l’allumage …

Quelques exemples très récents

Le 4 juin 2019, la DGCCRF diffuse un avis de rappel de tarama au saumon 100g de marque Carrefour.

Erreur d’étiquetage, du tarama aux oeufs de cabillaud contenant l’allergène LAIT a été conditionné dans des pots de Tarama au saumon. L’allergène lait n’est pas mentionné.

C’est bien, sauf que Carrefour et le site Oulah ont fait mieux en diffusant un avis de rappel dès le 29 mai 2019.

 

Le 3 juin 2019, les autorités française notifient au RASFF de l’UE une information grave sur la présence de corps étrangers métalliques dans des pizzas de France. C’est utile d’informer les Etats membres de l’UE surtout que l’AFSCA de Belgique avait déjà informé les consommateurs belges le 30 mai 2019. Idem pour le Luxembourg qui a diffusé une information le 31 mai 2019. A noter que le Luxembourg ne figurait pas parmi les pays cités dans la notification au RASFF par la France comme pays ayant reçu des pizzas …
ah, la traçabilité …

Dans cette affaire de rappel de pizzas, il faut se référer à l’article réalisé sur le bilan des rappel du mois de mai, ici, mais notons que les rappels ont eu lieu chez nous le 31 mai 2019.

Notons un petit retardataire, Lidl, qui n’a diffusé sur son site Internet de France le communiqué du 31 mai 2019 de Sodebo, entreprise qui a fabriqué les pizzas, que le 4 juin, selon le site Oulah.

 

Le 31 mai 2019, le ministère de l’agriculture diffuse un communiqué à propos d’une « Information des clients après la détection ponctuelle de listeria dans un sandwich proposé en libre-service à bord de certains vols du 21 au 24 mai 2019. »

Dans le cadre de procédures de contrôle assurant la qualité des produits alimentaires distribués à bord de ses vols, Servair, prestataire de restauration à bord, a informé Air France de la présence de listéria dans un sandwich au thon proposé en libre-service (buffets à bord). 

Dès qu’il a été informé, Servair a retiré tous les produits du fournisseur concerné (Air Food) des prestations proposées à bord des vols Air France. Air France a informé ses clients par mail, par voie de presse et sur son site internet. A ce jour, aucun cas n’a été signalé à Air France ou Servair.

Détection ponctuelle signifie on a eu un accident, ne venez pas nous chercher des noises, mais on verra bien ce qu’il sera mis en place comme actions correctives …. d’autant qu’il ne s’agit pas de Servair mais d’Air Food …

Pour ma part, je trouve la réaction de l’entreprise très lente, car entre la diffusion du produit au plus tard le 24 mai et la communication le 31 mai, il y avait largement le temps de faire de analyses de détection de Listeria, même si selon ce site, « Air France rappelle que la sécurité alimentaire « est une priorité qui fait l’objet de contrôles stricts et quotidiens, certifiée par la norme ISO 22000 ».

Ce dernier charabia ne signifie pas grand chose car les contrôles ne sont pas certifiées par la norme ISO 22 000 !

Au final, cela mériterait d’être un peu plus fouillé … par nos autorités sanitaires, quant à la com, c’est proche de zéro!

Épisode coquillages

• Le 4 juin 2019, la France notifie au RASFF de l’UE une alerte pour la présence PSP dans des palourdes vivantes, 407,1 µg/kg . Pas d’information en France où pourtant le produit a été distribué.

• Le 3 juin 2019, rappel par Carrefour de moules de corde (barquette de1,4 kg) de marque Filière Qualité Carrefour de la Société Maredoc suite à la détection de toxine PSP.

• Le 3 juin 2019, rappel par Intermarché de moules Italie (sac de 10kg) de marque Maredoc, suite à la détection de toxine PSP (Paralytic Shellfish Poisoning).

• Le 31 mai 2019, la France notifie au RASFF de l’UE une alerte pour la présence PSP dans des clams vivants, 388,3 µg/kg . Pas d’information en France.

• Le 24 mai 2019, rappel de coques de France de marque Distrimers par Auchan pour cause de toxines PSP, voir les détails dans le bilan des rappels de mai 2019, ici. Notons que le communiqué d’Auchan ne précise pas la cause du rappel. La France notifie au RASFF de l’UE une alerte que le 31 mai 2019 pour la présence de PSP, 270 µg/kg.

A suivre pour de nouveaux épisodes …

.

.


par Albert Amgar*

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d’une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n’exerce plus aujourd’hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments.