L’association dresse le bilan de la mise en place de l’extension du délai de garantie des appareils électroménagers à deux ans. L’information est en panne chez les distributeurs.

La loi consommation de 2014 a augmenté de six mois à deux ans le délai durant lequel le défaut de conformité d’un bien est présumé. Ainsi, quel que soit le problème que vous rencontrez avec un appareil dans les deux ans qui suivent l’achat, le vendeur doit vous le remplacer ou le réparer sans que vous ayez à prouver que le défaut est d’origine. Cette mesure, entrée en vigueur le 18 mars 2016, est « une véritable avancée » selon Cédric Musso, de l’UFC-Que Choisir.

(Source rtl.fr)

Lire la suite