rappel-produit-blog


Les nouvelles mesures qui entrent en vigueur ce lundi visent à désengorger les rendez-vous chez l’ophtalmologiste. Par exemple, les opticiens sont désormais autorisés à adapter la prescription de lentilles de contact dans le cadre d’un renouvellement et ils pourront, dans des cas d’urgence, délivrer des lunettes correctrices sans ordonnance.

Depuis ce matin, des nouvelles mesures, publiées au journal officiel dimanche, visent à désengorger les cabinets des ophtalmologistes, où il faut souvent prendre rendez-vous six mois à l’avance.

1/ Validité des ordonnances allongée à 5 ans pour les 16-42 ans
Il était jusqu’à présent possible de changer de lunettes sans repasser par un rendez-vous chez l’ophtalmologiste avec une ordonnance de moins de trois ans, ou un an pour les moins de 16 ans. A partir de ce lundi, ce délai est allongé à cinq ans pour les 16-42 ans.

2/ Les opticiens peuvent renouveler et adapter la prescription de lentilles de contact
Les opticiens vont désormais pouvoir renouveler et adapter sous certaines conditions les lentilles oculaires. Ils y étaient habilités depuis 2007 pour les lunettes correctrices uniquement. Il faudra pour cela que l’ophtalmologiste ne s’y soit pas opposé dans sa prescription. Les opticiens pourront adapter si nécessaire la correction si les patients fournissent une ordonnance de moins de trois ans, ou un an pour les moins de 16 ans.

(Source bienpublic.com)

Lire la suite