rappel-produit-web


En raison d’irrégularités dans la conduite de tests réalisés en Inde, l’Agence nationale du médicament a retiré du marché neuf spécialités génériques. Les rappels de lots sont fréquents, et s’ils sont bien souvent temporaires, le patient doit faire preuve de vigilance.

C’est une situation récurrente à laquelle sont confrontés certains patients. Pratiquement chaque mois, des médicaments sont retirés du marché: l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) décide de suspendre leur autorisation de mise sur le marché (AMM).

Plusieurs raisons sont possibles:

« Lorsqu’un médicament peut être nocif, qu’il n’a pas la composition qualitative et quantitative déclarée, que son étiquetage ou sa notice ne sont pas conformes, qu’il n’a pas d’effet thérapeutique ou que son rapport bénéfice/risque est devenu défavorable », précise le ministère de la Santé.

Fin juillet, l’ANSM a ainsi décidé de suspendre l’AMM de 9 spécialités génériques en raison de « sérieuses réserves sur l’intégrité des données issues des essais de bioéquivalence menés dans le centre de recherche privé Semler Research situé à Bangalore en Inde », explique-t-elle.

Parmi les médicaments concernés, quatre d’entre eux sont des génériques utilisés dans la prévention du paludisme et les trois autres sont utilisés contre les allergies, notamment les rhinites. « Ces mesures de suspension sont prises à titre de précaution », ajoute l’ANSM.

(Source bfmtv.com)

Lire la suite