Problème rencontré

Présence potentielle d’Escherichia Coli o 26 : H11

SOLUTION PROPOSÉE

Il est demandé aux personnes qui détiendraient le produit concerné de ne pas les consommer – et plus particulièrement les jeunes enfants, femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes âgées – et de les rapporter au point de vente où ils ont été́ achetés.

Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements doivent consulter, au plus vite, leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli.

En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

La bactérie E. coli est naturellement présente parmi la microflore digestive de l’Homme et des animaux à sang chaud. Certaines souches d’E. coli sont pathogènes, et peuvent être responsables chez l’Homme de troubles variés allant d’une diarrhée bénigne à des formes plus graves comme des diarrhées hémorragiques ou des atteintes rénales sévères comme le SHU, principalement chez le jeune enfant.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

▸ Poids
environ 260g, poids variable

▸ Code-barres
commençant par 2 251 666 XXX XXX

▸ DLUO
Toutes

▸ Estampille sanitaire
FR 84.007.011 CE

▸ Contact service consommateurs
La société SCHOEPFER se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au numéro de téléphone : 06.75.25.83.80

▸ Source
https://www.intermarche.com
https://www.netto.fr